Stay

QUESTIONNAIRE D’AUTO-EVALUATION de C. D. SPIELBERGER et Al.
Inventaire d’Anxiété Etat-Trait / Forme Y-A

PREMIERE PARTIE
Consignes : Un certain nombre de phrases que l’on utilise pour se décrire sont données ci-dessous. Lisez chaque phrase, puis cochez, parmi les 4 cases à droite, celle qui correspond le mieux à ce que vous ressentez A L’INSTANT, JUSTE EN CE MOMENT. Il n’y a pas de bonnes ni de mauvaises réponses. Ne passez pas trop de temps sur l’une ou l’autre de ces propositions et indiquez la réponse qui décrit le mieux vos sentiments ACTUELS.

DEUXIEME PARTIE
Consignes : Un certain nombre de phrases que l’on utilise pour se décrire sont données ci-dessous. Lisez chaque phrase, puis cochez, parmi les 4 cases à droite, celle qui correspond le mieux à ce que vous ressentez GENERALEMENT. Il n’y a pas de bonnes ni de mauvaises réponses. Ne passez pas trop de temps sur l’une ou l’autre de ces propositions et indiquez la réponse qui décrit le mieux vos sentiments HABITUELS.

Rathus

RATHUS
échelle d’affirmation de soi

Pour chaque question, vous devez indiquer à quel degré les affirmations suivantes sont caractéristiques de votre comportement.

1*. La plupart des gens me semblent être plus agressifs et défendre mieux leurs droits que moi.

2*. Il m’est arrivé d’hésiter par timidité au moment de donner ou d’accepter un rendez-vous.

3. Quand la nourriture dans un restaurant ne me satisfait pas, je m’en plains au serveur ou à la serveuse.

4*. Je fais attention à ne pas heurter le sentiment des autres, même lorsqu’on m’a blessé(e).

5*. Si un vendeur s’est donné beaucoup de mal à me montrer une marchandise qui ne me convient pas parfaitement, j’ai un moment difficile lorsque je dois dire « non ».

6. Lorsqu’on me demande de faire quelque chose, j’insiste pour en savoir la raison.

7. Il y a des moments ou je cherche une bonne et vigoureuse discussion.

8. Je me bats pour arriver aussi bien que les autres dans ma profession.

9*. À vrai dire, les gens tirent souvent profit de moi.

10. J’ai du plaisir à entreprendre des conversations avec de nouvelles connaissances ou des étrangers.

11*. Souvent je ne sais rien dire à des personnes séduisantes du sexe opposé.

12*. J’hésiterais à téléphoner à un grand établissement de commerce ou à une administration.

13*. Je préfèrerais poser ma candidature pour un autre travail par lettre plutôt que par un entretien personnel.

14*. Je trouve embarrassant de renvoyer une marchandise.

15*. Si un parent proche et respecté est en train de m’ennuyer, j’étoufferai mes sentiments plutôt que d’exprimer cette gêne.

16*. Il m’est arrivé de ne pas poser des questions par peur de paraitre stupide.

17*. Pendant une discussion serrée, j’ai souvent peur d’être bouleversé(e) au point de trembler de tout mon corps.

18. Si un conférencier réputé et respecté dit quelque chose que je pense inexact, j’aimerais que le public entende aussi mon point de vue.

19*. J’évite de discuter les prix avec les représentants et les vendeurs.

20. Lorsque j’ai fait quelque chose d’important et de valable, je m’arrange pour le faire savoir aux autres.

21. Je suis ouvert et franc au sujet de mes sentiments.

22. Si quelqu’un a répandu des histoires fausses et de mauvais goût à mon sujet, je le vois aussi vite que possible pour une explication.

23*. J’ai souvent un moment difficile lorsque je dois dire « non ».

24*. J’ai tendance à contenir des émotions plutôt que de faire une scène.

25. Je me plains lorsque le service est mal fait dans un restaurant ou ailleurs.

26*. Souvent je ne sais pas quoi dire lorsqu’on me fait un compliment.

27. Au cinéma, au théâtre, ou lors d’une conférence, si un couple près de moi est en train de parler à voix haute, je lui demande de se taire ou d’aller autre part.

28. Quiconque cherche à passer devant moi dans une queue risque une bonne explication.

29. Je suis rapide dans l’expression de mes opinions.

30*. Il y a des moments où je ne sais pas quoi dire.

BDI 2

Consigne :ce questionnaire comporte 21 groupes d’énoncés. Veuillez lire avec soin chacun de ces groupes puis, dans chaque groupe, choisissez l’énoncéqui décrit le mieux comment vous vous êtes senti(e) au cours des deux dernières semaines, incluant aujourd’hui.Encerclez alors le chiffre placé devant l’énoncé que vous avez choisi. Si, dans un groupe d’énoncés, vous en trouvez plusieurs qui semblent décrire exactement ce que vous ressentez, choisissez celui qui a le chiffre le plus élevé et encerclez-le. Assurez-vous de ne choisir qu’un seul énoncé dans chaque groupe, y compris le groupe n°16 (modification dans les habitudes de sommeil) et le groupe n°18 (modification de l’appétit).